Left Nav Right Nav

Left Container Right Container
 

  Forum Franais

 
  #1  
05 Oct 2007, 03:44 PM
 
: Oct 2007
: 22
La croyance de Ahl Sunna wal Jama'a

La croyance de Ahl Sunna wal Jama'a

sur les compagnons.

Shaikh 'Abdul-Muhsin Al-'Abbad





Parmi la misricorde d'Allah et Sa bont envers Ses serviteurs, et parmi Ses Grces sur eux est qu'Il leur a envoy un messager venant d'eux-mmes, afin de rpandre le message manant de leur Seigneur, et de les guider vers tout ce qui leur est bnfique et de les mettre en garde contre tout ce qui leur est nuisible. Et certes le prophte (salallahu alayhi wa salam) a rempli sa responsabilit de transmettre le message de la manire la plus complte et parfaite - ainsi il a guid cette Oumma vers tout ce qui est bien et les a averti contre tout mal. Allah a choisi, afin de l'accompagner et de prendre la science de lui, des gens qui sont les meilleurs de cette nation, qui est elle-mme la meilleure de toutes les nations. Ainsi, Allah les a honor en leur permettant d'accompagner Son prophte (salallahu alayhi wa salam). Et Il les a spcialement gratifis dans cette vie d'ici-bas par le fait de le voir et d'entendre sa parole directement de sa noble bouche. Ceci est la Bont d'Allah, qu'Il rpend sur qui Il veut. Et Allah possde la plus immense des gnrosits. Et certes, les Compagnons ont transmis du messager d'Allah (salallahu alayhi wa salam) ce avec quoi il a t envoy comme guide, de la manire la plus complte et parfaite. Ils auront donc la plus grande des rcompense, car ils ont tenu compagnie au messager d'Allah (salallahu alayhi wa salam) , ils ont combattus au jihad ses cts, et grce leurs oeuvres mritoires dans la propagation de l'Islam. Et ils auront de plus la mme rcompense que ceux venus aprs eux , car ils servent d'intermdiaires entre eux et le messager d'Allah (salallahu alayhi wa salam). Ceci car: Quiconque appelle la guide aura la mme rcompense que celle gagne par celui qui a mis en pratique cette guide. Et ce sans que cela rduise la rcompense de ce dernier." (hadith sahih rapport par Muslim (2674), Ab Dawud (4609), At-Tirmidhi (2676), Ibn Majah (206) et d'autres).



Ceci a t attribu au prophte (salallahu alayhi wa salam) dans un hadith rapport par Muslim dans son Sahih. Allah les a lou dans Son Livre Majestueux, et le messager d'Allah (salallahu alayhi wa salam) les a lous dans sa Sunna purifie. Et cela leur est suffisant comme vertu et honneur. Allah dit:



Les tout premiers (croyants) parmi les Emigrs et les Ansars et ceux qui les ont suivis dans un beau comportement, Allah les agre, et ils L'agrent. Il a prpar pour eux des Jardins sous lesquels coulent les ruisseaux, et ils y demeureront ternellement. Voil l'norme succs!" [sourate At-Tawba : 100]





" Muhammad est le messager d'Allah. Et ceux qui sont avec lui sont durs envers les mcrants, misricordieux entre eux. Tu les vois inclins, prosterns, recherchant d'Allah grce et agrment. Leurs visages sont marqus par la trace laisse par la prosternation. Telle est leur image dans la Thora. Et l'image que l'on donne d'eux dans l'Evangile est celle d'une semence qui sort sa pousse, puis se raffermit, s'paissit, et ensuite se dresse sur sa tige, l'merveillement des semeurs. (Allah) par eux (les croyants) remplit de dpit les mcrants. Allah promet ceux d'entre eux qui croient et font de bonnes uvres, un pardon et une norme rcompense." [sourate Al-Fath : 29]



Dans la Parole d'Allah concernant les compagnons (radiallahu anhum) : "(Allah) par eux (les croyants) remplit de dpit les mcrants. ", l'on trouve le plus svre jugement, et la menace la plus dure, et la pire des mises en garde contre ceux qui enragent contre les compagnons ou ceux qui ont de la haine envers eux dans leurs coeurs. Allah dit:



" On ne peut comparer cependant celui d'entre vous qui a donn ses biens et combattu avant la conqute... ces derniers sont plus hauts en hirarchie que ceux qui ont dpens et ont combattu aprs. Or, chacun, Allah a promis la plus belle rcompense, et Allah est Grand Connaisseur de ce que vous faites." [sourate AL-Hadid : 10]



Concernant la distribution du butin de guerre, Allah dit:



" (Il appartient aussi) aux migrs besogneux qui ont t expulss de leurs demeures et de leurs biens, tandis qu'ils recherchaient une grce et un agrment d'Allah, et qu'ils portaient secours (la cause d') Allah et Son Messager. Ceux-l sont les vridiques. Il (appartient galement) ceux qui, avant eux, se sont installs dans le pays et dans la foi, qui aiment ceux qui migrent vers eux, et ne ressentent dans leurs curs aucune envie pour ce que (ces immigrs), ont reu, et qui (les) prfrent eux-mmes, mme s'il y a pnurie chez eux. Quiconque se prmunit contre sa propre avarice, ceux-l sont ceux qui russissent. Et (il appartient galement) ceux qui sont venus aprs eux en disant: "Seigneur, pardonne-nous, ainsi qu' nos frres qui nous ont prcds dans la foi; et ne mets dans nos curs aucune rancur pour ceux qui ont cru. Seigneur, Tu es Compatissant et Trs Misricordieux ". [sourate Al-Hashr : 8-10]



Le premier de ces versets de la sourate Al-Hashr fait rfrence aux Muhajirin (les compagnons qui ont migrs de Makkah Mdinah). Le second verset fait rfrence aux Ansars ( les compagnons qui rsidaient Mdinah et qui ont aid et acceuilli les Muhajirin). Le troisime verset fait rfrence ceux qui viendront aprs les Muhajirin et les Ansars, et qui recherchent le pardon d'Allah pour eux, et qui demandent Allah de ne pas mettre de la rancoeur dans leurs coeurs envers eux. Et il n'y a rien en dehors de ces trois groupes, except pour celui qui les dserte, et tombe dans le pige de shaytan. C'est pourquoi Aisha (radiallahu anha) a dit 'Urwa Ibn Az-Zubeir , concernant la condition de ceux qui avaient dsert et ont t dlaisss : " On leur a ordonn de rechercher le pardon pour les compagnons du messager d 'Allah (salallahu alayhi wa salam), mais au lieu de cela ils les insultrent.". L'imam Muslim rapporta cette version dans la dernire partie de son Sahih.



An-Nawawi a dit dans son commentaire, aprs avoir mentionn le verset de la Sourate Al Hashr: " L'imam Malik utilisait ceci comme preuve dans son jugement que celui qui insulte les compagnons n'a aucun droit au butin.".



Ibn Kathir a dit dans son tafsir de ce verset: "Comme est excellent le jugement de l'imam Malik tir de ce verset, que le Rafidi - celui qui insulte les compagnons - n'a aucune part des biens du butin de guerre, cause du fait qu'il ne se possde pas les attributs de ceux qu'Allah a lou dans Sa Parole:



"Seigneur, pardonne-nous, ainsi qu' nos frres qui nous ont prcds dans la foi; et ne mets dans nos curs aucune rancur pour ceux qui ont cru. Seigneur, Tu es Compatissant et Trs Misricordieux ". [sourate Al-Hashr : 8-10]



Le prophte (salallahu alayhi wa salam) a dit: " Les meilleurs des hommes sont ma gnration, puis ceux qui viennent aprs eux , puis ceux qui viennent aprs eux." (rapport par Al-Bukhari, Muslim et d'autres, d'aprs la version de Imran Ibn Husayn, et Abdullah Ibn Mas'ud, (radiallahu anhuma). Muslim le rapporta sous l'autorit de Ab Hureyra (radiallahu anhu) dans la version suivante: " Les meilleurs de ma Oummah sont la gnration vers laquelle j'ai t envoye- puis ceux qui les suivent, puis ceux qui les suivent ". Allah sait mieux s'il a mentionn la troisime ou non. Muslim a rapport galement de Aisha (radiallahu anha) qu'elle a dit: " Un homme demanda une fois au prophte (salallahu alayhi wa salam) : - quels gens sont les meilleurs? Alors il rpondit: la gnration dont je fais partie (maintenant) , puis la seconde gnration, puis la troisime." Il est rapport dans les deux Sahih (Al-Bukhari et Muslim) , d'aprs Ab Sa'id Al Khudry (radiallahu anhu) que le messager d'Allah (salallahu alayhi wa salam ) a dit:



" Viendra un temps dans lequel un groupe de gens feront le Jihad, et il sera dit: " y a t-il quelqu'un parmi vous qui a accompagn le messager d'Allah (salallahu alayhi wa salam)? (c-a-d les compagnons). Il rpondront " oui " et ils seront gratifis de la victoire. Puis viendront les gens d'une poque durant laquelle un groupe de personnes fera le Jihad et il sera dit: " y a t-il quelqu'un parmi vous qui a accompagn les compagnons du messager d'Allah ? (c-a-d les Tabi'in). Il rpondront " oui " et ils seront gratifis de la victoire. Puis viendront les gens d'une poque durant laquelle un groupe de personnes fera le Jihad et il sera dit : y a t-il quelqu'un parmi vous qui a accompagn ceux qui ont accompagn les compagnons du messager d'Allah ? ( c-a-d les Tabi Tabi'in). Il rpondront " oui " et ils seront gratifis de la victoire." ( hadith sahih: Al-Bukhari (6/88 et 610 de Al-Fath), Muslim (3532), Ahmad (3/7), Al-Houmaidi (743), Al-Baghawi dans Sharh-Sunna (14/73-74) ).



Ibn Batta a rapport avec une chane de narration authentique - selon le Minhaj As-Sunnah de Ibn Taymia - d'aprs Ibn Abbas (radiallahu anhu) qu'il a dit: " N'insultez pas les compagnons du messager d'Allah, car une heure passe avec le messager d'Allah (salallahu alayhi wa salam) par l'un d'eux est meilleur qu'une bonne oeuvre de vous faite pendant 40 ans." Dans la version rapporte par Waqi', il dit: "..meilleur qu'une bonne oeuvre de vous faite durant toute sa vie". Et quand Sa'id Ibn Zayd (radiallahu anhu) a mentionn les dix compagnons qui ont eu la bonne annonce d'entrer au Paradis, il dit: " Je jure par Allah , la rencontre d'un seul homme parmi eux avec le messager d'Allah (salallahu alayhi wa salam) est meilleure qu'une bonne action faite par vous, mme s'il la fait comme la longueur de la vie de Nuh .".Rapport par Ab Dawud et At-Tirmidhi. Jabir rapporte que " Il a t dit un jour Aisha (radiallahu anha): " Il y a des gens qui cherchent rabaisser les compagnons du messager d'Allah , mme Ab Bakr et Umar." . Elle dit alors: " Et tu n'es pas content de cela ? leurs oeuvres ont pris fin, mais Allah aime que leur rcompense ne cesse pas." Ibn Al Athir mentionna cela dans son livre Jami' ul Ussul. Ce qui apporte la preuve de ce qu'elle dit est la parole du prophte (salallahu alayhi wa salam) dans le hadith authentique: " Le perdant (muflis) de ma Oumma viendra le Jour du Jugement Dernier en ayant accomplit la prire, le jene, et donn la zakat. Cependant, ct de tout cela, il a abus de telle personne, et insult cette autre, mang les biens de telle personne, rpandu injustement le sang de cette autre, et frapp celle-l . Certaines de ses bonnes actions seront donnes cette personne , et certaines autres telle autre. Si ses bonnes actions s'puisent avant qu'il ddommage ce qui est retennu contre lui, il prendra de leurs pchs qui lui seront attribus. Puis il sera jett au Feu." Al-Bukhari rapporta dans son Sahih, d'aprs Ab Sa'id Al Khudri (radiallahu anhu) que le prophte (salallahu alayhi wa salam) a dit: " N'insultez pas mes compagnons! Car si l'un d'entre vous devait donner en aumne l'quivalent du mont Uhud en or, cela n'galerait pas un moud (une poigne de deux mains jointes ensembles) de l'un d'entre eux ni mme la moiti ." Muslim rapporta dans son Sahih d'aprs Ab Hourayra (radiallahu anhu) que le prophte (salallahu alayhi wa salam) a dit: " N'insultez pas mes compagnons. N'insultez pas mes compagnons! Car par Celui qui dtient mon me entre Ses Mains, si l'un d'entre vous devait donner en aumne l'quivalent du mont Uhud en or, cela n'galerait pas un moud de l'un d'entre eux ni mme la moiti ".



Ainsi, si le sabre d'Allah, Khalid Ibn Al Walid et d'autres qui ont accept l'Islam aprs le trait de Houdaibiya ne peut comparer ltendue de ses bonnes actions la petite quantit faite par Abdur Rahman Ibn 'Awf, et d'autres qui avaient accept l'Islam avant - mme si eux tous ont t honors de la compagnie du prophte (salallahu alayhi wa salam) - alors qu'en est-il de ceux qui n'ont pas eu l'honneur d'tre parmi les compagnons contrairement ces nobles individus? Vraiment,la distance est grande et certes la diffrence est norme! Ainsi, combien est grande la distance entre la terre et le ciel, plutt, combien est loin la septime terre la plus basse du septime ciel le plus haut!



Cela fait partie des grces d'Allah qu'Il donne qui Il veut. Et Allah possde la plus immense des bont! Ce sont des versets coraniques et des ahadith prophtiques qui donnent les preuves de la vertu de ces gens, les meilleurs, dont il n'a pas exist dquivalent avant ni aprs. Qu'Allah soit satisfait d'eux tous.



Tous les compagnons du messager d'Allah (salallahu alayhi wa salam) sont dignes de confiance , car Allah a tmoign de cela leur propos, et Il les a lous et Son messager (salallahu alayhi wa salam) les a lous. An-Nawawi a dit dans At-Taqrib , que AsSuyuti a expliqu dans Tadrib Ar-Rawi: " Tous les compagnons sont dignes de confiance - ceux qui ont t impliqus dans les fitan et les autres - selon le consensus des savants." Al-Hafidh Ibn Hajar a dit dans Al-Isabah: " Ahl Sunna se sont unanimement accords sur le fait que tous (les compagnons) sont dignes de confiance, et personne ne contredit cela except certains dviants parmi les innovateurs". Cest pourquoi il n'y a aucun mal dans le fait de ne pas connatre un compagnon au sein d'une chane de narration. Ainsi, si un Tabi'i dit : " d'aprs un homme qui a accompagn le prophte (salallahu alayhi wa salam) ..." cela n'affecte pas le rapport. Ceci, car ne pas connatre les compagnons (dans la chane) ne cause aucun mal tant donn qu' ils sont tous dignes de confiance" .



Al Khatib Al Baghdadi a dit dans son livre Al-Kifaya: " Chaque hadith qui a une chane de narration connecte entre celui qui l'a rapport et le prophte (salallahu alayhi wa salam) ne doit tre mis en pratique qu'aprs avoir en premier lieu affirm l'exactitude et la sret de ses hommes (de la chane) . Et il est obligatoire d' enquter sur leurs conditions, except le compagnon qui l'lve (ou attribue le hadith) jusqu'au prophte (salallahu alayhi wa salam). Ceci car la fiabilit des compagnons est tablie et bien connue, en se fondant sur lattestation dAllah sur eux et le fait qu'Il nous ait inform de leur tat de puret et de Sa prfrence pour eux dans les textes du Qur'an....". Puis il cite une liste de versets et de ahadith concernant leurs vertus et dit ensuite: " Et mme si Allah ou Son messager (salallahu alayhi wa salam) n'avaient rien mentionn sur eux, de ce qui vient d'tre cit (de leur mrite); leur tat, du fait qu'ils aient fait la Hijra, combattu au Jihad, offert leur aide, sacrifi leurs vies et leurs biens, subi l'assasinat de leurs parents et enfants, se soient conseills mutuellement pour la Religion, aient eu une foi profonde et une certitude parfaite, tout ceci engendre leur fiabilit et que l'on ait une certitude ferme en leur honntet et leur intgrit. Et cela ncessite d'affirmer qu'ils sont les meilleurs de ceux qui reoivent l'appui et l'approbation en ce qui concerne le fait qu'ils soient dignes de confiance et vridiques par rapport tous ceux qui viendront aprs eux, et ce pour toujours." .



Puis il rapporte une version dont la chane est relie Abu Zur'ah , qui a dit: " si vous voyez un homme chercher diminuer quiconque parmi les compagnons du messager d'Allah (salallahu alayhi wa salam), alors sachez qu'il est un zindiq (hrtique). Ceci car selon nous, le messager d'Allah (salallahu alayhi wa salam) est vridique et le Quran est vridique. Et les seuls qui nous ont transmis ce Quran et ces Sunnan (pluriel de Sunna) sont les compagnons du messager d'Allah (salallahu alayhi wa salam). Ils ne souhaitent que dnigrer et annantir nos tmoins afin qu'ils puissent infirmer le Livre et la Sunna , tandis qu'ils sont ceux qui mritent le plus d'tre dnigrs et annantis du fait qu'ils sont des zanadiqa (hrtiques).".



Le madhab de Ahl Sunna wal Jama'a concernant les compagnons est celui de la modration entre les deux extrmes, que sont l'extrmisme et l'insouciance (laxisme). La modration entre les fanatiques extrmistes qui lvent ceux qui sont estims parmi eux jusqu' un niveau qui ne sied qu' Allah ou ses messagers (alayhim salam) , et entre les insouciants et durs qui les diminuent et les insultent. Ainsi, ils sont dans le juste milieu entre ceux qui sont excessifs et ceux qui sont compltement laxistes- ils les aiment tous et placent chacun d'eux l o il le mrite, avec quit et justice. Ainsi ils ne les lvent pas vers ce qu'ils ne mritent pas, ni ne les rabaissent, les privant de ce qu'ils mritent. Ds-lors, leurs langues sont humides du fait de les mentionner en bien, selon ce qui leur convient. Et leurs coeurs sont remplis d'amour pour eux. Et quoi que ce soit qui est authentique des litiges et divergences qui sont apparues entre (certains d'entre) eux, alors en ce qui concerne cela, ils taient des Mujtahidin. Soit ils ont vu juste et recevront une rcompense pour leur ijtihad et une rcompense pour le fait d'tre tomb juste, soit ils ont eu tort, et recevront simplement une rcompense pour leur ijtihad, tandis que leur erreur sera pardonne. Ils n'taient pas infaillibles, car ils taient des tres humains, certaines fois ils avaient raison, et d'autres fois ils avaient tort. Mais combien ils taient bien plus dans le vrai, compar d'autres qui sont tombs justes, et combien moindres taient leurs erreurs compar aux erreurs des autres? Et ils auront le Pardon d'Allah et Son Agrement. Les livres de Ahl Sunna sont remplis d'explications de cette aqida pure et claire concernant ces gens de l'lite, ces choisis parmi l'Humanit afin d'accompagner le meilleur de l'Humanit (salallahu alayhi wa salam). Qu'Allah soit satisfait d'eux tous.



Un exemple de cela est le tmoignage de At-Tahawi, dans son livre sur la aqida de Ahl Sunna : " Nous aimons les compagnons du messager d'Allah (salallahu alayhi wa salam) sans excs pour l'un d'entre eux , et ne dtestons aucun d'entre eux. Et nous dtestons celui qui les dteste ou qui les mentionne en mal. Et nous ne les citons qu'en bien. Les aimer fait partie de la religion (Din), de la Foi ( Iman) et de l'Excellence (Ihsan), et les dtester est de la mcrance (Kufr), de l'hypocrisie (Nifaq), et de la transgression (Tughyan).".



Ibn Abi Zayd Al Qayrawany a dit dans l'introduction de son fameux Ar-Risala, dans lequel il explique la aqida de Ahl Sunna : " Et la meilleure des gnrations est celle qui a vu le messager d 'Allah (salallahu alayhi wa salam). Et les meilleurs des compagnons sont les quatres califes bien guids - Ab Bakr, puis 'Umar, puis 'Uthman, puis 'Ali , qu'Allah soit sastisfait d'eux tous. Et aucun des compagnons ne doit tre mentionn except de la meilleure des faons. Nous croyons au fait de se retenir de parler au sujet des divergences qui sont survenues parmi eux. Et ils sont les gens mritant le plus d'tre excus, et l'on doit penser d'eux le mieux possible."



L'Imam Ahmad Ibn Hanbal a dit dans son livre As-Sunna : " Et fait partie de la Sunna de mentionner les qualits des compagnons du messager d'Allah (salallahu alayhi wa salam) - tous sans exception - et de se retenir de parler des divergences qui sont survenues entre eux. Ainsi quiconque insulte les compagnons du messager d'Allah (salallahu alayhi wa salam) ou simplement l'un d'entre eux, alors il est un innovateur, un Rafidi. Les aimer est une Sunna et faire des du'a pour eux est un moyen de se rapprocher d'Allah (taqarrub). Les suivre est une voie, et prendre leur exemple est une vertu...". Et il a dit : " Il n'est permis paersonne de mentionner un quelconque de leurs dfauts. Ni de les dnigrer. Quiconque fait cela, alors le gouverneur se voit dans l'obligation de le rprimander et de le punir. Et il ne doit pas le pardonner mais plutt le punir et lui demander ensuite de se repentir. S'il se repent, le gouverneur doit accepter cela de lui. Et s'il ne se repent pas, il doit ritrer la punition et l'enfermer en prison pour de bon jusqu' ce qu'il se repente et se rtracte."



L'imam Ab 'Ûthman As-Sabuni a dit dans son livre Aqidatus Salaf wa Ashabil Hadith: " Et ils tiennent pour obligatoire de se retenir de parler des divergences survenues entre les compagnons du messager d'Allah (salallahu alayhi wa salam) et de purifier les langues du fait de mentionner quoi que ce soit qui serait un blme leur encontre, ou un avilissement. Et ils tiennent pour obligatoire de demander la Misricorde d'Allah sur eux tous, et de montrer de l'amiti envers eux tous." .



Shaikh Al Islam Ibn Taymiya a dit dans son livre Al-Aqidatul Wassitiya:



" Parmi les principes de Ahl Sunna wal Jama'a est le fait de prserver les coeurs et les langues purs envers les compagnons du messager d'Allah (salallahu alayhi wa salam), comme Allah les a dcrit dans Sa Parole:



"Seigneur, pardonne-nous, ainsi qu' nos frres qui nous ont prcds dans la foi; et ne mets dans nos curs aucune rancur pour ceux qui ont cru. Seigneur, Tu es Compatissant et Trs Misricordieux". [sourate AL-Hashr : 10]



Et ( fait partie de leurs principes) l'obissance au prophte (salallahu alayhi wa salam) selon sa parole : " N'insultez pas mes compagnons! Par Celui qui dtient mon me entre Ses Mains, si vous donniez l'quivalent du Mont d'Uhud en or comme aumne, cela n'quivaudrait pas la valeur dun mud de l'un d'entre eux, ni mme la moiti".



Et ils acceptent ce qui est dit dans le Quran, la Sunna et le Consensus (des ulama) concernant la vertu des compagnons et leur noble statut. Et ils donnent prfrence ceux qui ont dpens leurs biens et se sont battus dans le sentier d'Allah avant l'obtention de la Victoire - c-a-d le trait d'Hudaibiya - au-dessus de ceux qui ont dpens leurs biens et ont combattu aprs elle. Et ils donnent prsance aux Muhajirin sur les Ansars. Et ils croient qu'Allah a dit ceux qui ont combattu dans la bataille de Badr qui taient au nombre de plus de 300 personnes - " Faites ce que vous voulez car je vous ai dj pardonn". Et ils croient qu'aucun de ceux qui ont conclu le pacte d'allgeance avec le prophte (salallahu alayhi wa salam) sous l'arbre n'entrera en Enfer, comme le prophte (salallahu alayhi wa salam) nous en a informs. En fait, Allah fut satisfait d'eux et ils furent satisfaits d'Allah. Et ils taient plus de 1400. Ils (Ahl Sunna wal Jama'a ) attestent donc du Paradis quiconque pour lequel le prophte (salallahu alayhi wa salam) a attest qu'il sera au Paradis, comme les 10 compagnons, Thabit Ibn Qays Ibn Shammas et d'autres.Et ils confirment ce qui a t rapport de manire mutawatir par Amir al Mu'minin 'Ali Ibn Abi Talib et d'autres que: Les meilleurs de cette Oummah aprs son prophte (salallahu alayhi wa salam) sont Ab Bakr, puis 'Umar. Puis ils placent 'Uthman en troisime place et 'Ali en quatrime, qu'Allah soit satisfait d'eux tous. Ceci , conformment aux athar (rapports des compagnons) et comme il a t unanimement agr que 'Uthman a prsance sur 'Ali car on lui a prt serment d'allgeance pour le califat. Malgr ceci, aprs avoir agr unanimement de la prsance de Ab Bakr et de 'Umar, certains parmi Ahl Sunna wal Jama'a ont diverg en ce qui concerne 'Uthman et 'Ali, quant savoir qui des deux est le meilleur. Un groupe d'entre eux donna donc prsance 'Uthman, puis restrent silencieux , et placrent 'Ali en quatrime. Et cependant, un autre groupe resta neutre. Mais Ahl Sunna tranchrent sur le fait de donner prsance 'Uthman, puis 'Ali. Mais en dehors de cela, ce point sur 'Uthman et 'Ali ne fait pas partie des principes qui, si la personne ne lagre pas, devient gare (et dviant) , selon la majorit des savants de Ahl Sunna. Plutt, la question si sur laquelle quelqu'un s'oppose devient gar est celle du califat - et elle est que l'on doit croire que les califats revenaient aprs le messager d'Allah (salallahu alayhi wa salam) Ab Bakr, puis 'Umar, puis 'Uthman, puis 'Ali. Et quiconque attaque les califes, ou l'un d'entre eux, alors il est plus gar que l'ne".



Puis il mentionna qu'ils (Ahl Sunna wal Jama'a ) ont de l'amour et de l'affection envers les Gens de la Maison (ahlul- bayt) du messager d'Allah (salallahu alayhi wa salam), et qu'ils respectent la Volont (recommandations finales) du messager d'Allah en ce qui les concerne. Et ils ont de l'affection pour les femmes du messager d'Allah, les Mres des Croyants, et croient qu'elles seront ses femmes dans l'au-del. Puis il dit: " Et ils s'affranchissent de la voie des Rafidi - ceux qui dtestent les compagnons et les insultent - et de la voie des Nawasib - ceux qui injurient les Gens de la Maison du Prophte (salallahu alayhi wa salam) - par la parole et l'acte. Et ils se retiennent de s'pencher dans les disputes qui sont survenues entre les compagnons. Et ils disent: Ces histoires, qui ont t rapportes au sujet de leurs fautes, il y a en elles des choses fausses, rajoutes, omises, et des choses modifies de leur tat original. Quant ce qui est authentique, alors ce sujet, ils (les compagnons) ont t excuss - soit ils avaient fait un ijtihad et sont tombs justes, soit ils ont fait un ijtihad et sont tombs dans l'erreur. Et , par dessus tout cela, ils ne croient pas que les compagnons sont infaillibles et exempts de commettre des grands et des petits pchs. Plutt, ils sont capables de commettre des pchs en gnral, mais ils ont de par leur prsance et leurs vertus ce qui ncssite qu'ils soient pardonns pour quelque pch qu'ils ont commis - s'ils en ont commis.Cela au point qu'ils seront pardonns des mauvaises actions dont ceux qui viennent aprs ne seront pas pardonns. Ceci car ils ont leur actif des bonnes actions qui balayent les mauvaises, que ceux qui viennent aprs n'auront jamais. Il est confirm de la parole du messager d'Allah (salallahu alayhi wa salam) qu'ils sont la meilleure des gnrations, et que si l'un d'entre eux venait donner en aumne un mud d'or, cela serait meilleur que l'quivalent du Mont Uhud en or de ceux qui viennent aprs. De plus, si l'un d'entre eux a commis un pch, alors soit il s'est repenti, soit il a accompli des bonnes actions qui l'ont balay. Ou bien il a t pardonn cause de la noblesse de sa prsance, et grce l'intercession de Muhammad (salallahu alyhi wa salam), intercession dont les compagnons sont plus en droit de bnficier parmi les gens.



Ou peut-tre fut-il prouv par quelque affliction dans ce bas-monde, par laquelle il a expi son pch. Donc, s'il en est ainsi propos des pchs qu'ils ont commis, alors qu'en est-il des affaires dans lesquelles ils ont fait un ijtihad? S'ils sont tombs juste, ils auront deux rcompenses et s'ils sont tombs dans l'erreur, ils auront une rcompense, et leur erreur sera pardonne.



De plus, le nombre de mauvaises actions commises par certains d'entre eux qui ont t pardonns est ridicule par rapport leurs vertus et leurs qualits, telles que leur croyance en Allah et Son messager (salallahu alayhi wa salam), le Jihad dans Son sentier, la Hijra, leur soutien de la Religion, leur science bnfique et leurs bonnes actions. Et quiconque tudie l'histoire des "gens " (les compagnons) avec science et clairvoyance, et observe ce qu'Allah leur a octroy comme mrites, saura avec certitude qu'ils sont les meilleurs de le cration aprs les prophtes (alayhim salam). Il n'y a pas eu et il n'y aura jamais de semblables eux. Et (cette personne saura que) qu'ils sont le Safwa ( l'lite choisie) parmi toutes les gnrations de cette Nation (de musulmans), qui est la meilleure et la plus honorable des Nations auprs d'Allah.".



Ce sont cinq exemples parmi les paroles des Salaf Salih (pieux prdecesseurs) concernant ce qu'il nous est obligatoire de croire en ce qui concerne les meilleurs de la cration aprs les prophtes et les messagers (alayhim salam). Une chose doit tre bien comprise, c'est que diffamer ces gens choisis et particuliers, revient diffamer la Religion. Ceci car la Religion n'a t transmise ceux qui sont venus aprs eux que par leur biais. Et il a dj t dit , travers les mots de Ab Zu'ra que:



" Et les seuls qui nous ont transmis ce Quran et ces Sunnan sont les compagnons du messager d'Allah (salallahu alayhi wa salam). ( Ainsi), Ils (ceux qui les dnigrent) ne souhaitent que dnigrer et annantir nos tmoins (les compagnons) afin qu'ils puissent infirmer le Livre et la Sunna , tandis qu'ils sont ceux qui mritent le plus d'tre dnigrs et annantis du fait qu'ils sont des zanadiqa (hrtiques).".



Ceci fait rfrence ceux qui cherchent rabaisser les compagnons. Et cela induit que celui qui les diffame ne leur cause pas le moindre mal mais plutt leur est bnfique, selon le hadith prcdemment cit sur " le perdant (muflis) " . Et cela implique que celui qui les diffame ne cause du mal que pour lui-mme. Ainsi, quiconque trouve en son coeur de l'amour et un manque de haine envers eux , et qui prserve sa langue de mentionner quoi que ce soit sur eux si ce n'est du bien , alors il doit glorifier Allah pour cette grce. Et il doit demander Allah de le garder ferme sur cette guide. Et quiconque tient quelque haine envers eux dans son coeur et dont la langue se relche en les mentionnant avec ce dont il ne va tirer aucun bnfice, alors il doit craindre Allah et s'affranchir de ces crimes. Et il doit se repentir Allah tant que la porte du repentir lui est ouverte, avant qu'il ne regrette, lorsque le regret ne sera en rien bnfique.



Seigneur, fait que nos coeurs ne s'garent pas, aprs nous avoir guids et nous avoir accord de Ta grce , certes Tu es Celui qui rpond toutes les invocations:



"Seigneur, pardonne-nous, ainsi qu' nos frres qui nous ont prcds dans la foi; et ne mets dans nos curs aucune rancur pour ceux qui ont cru. Seigneur, Tu es Compatissant et Trs Misricordieux ".



Amin.





Article tir du site al-manhaj.com

Source: Universit Islamique de Mdine

Traducteur: Isma'el al Arcon

Traduit en franais par Oum Souleimen

Revu par les salafis de lEst


« | »



Charh sunna de Barbahari rahimahullah Forum Franais 1 02 Nov 2007 10:04 PM
La croyance des musulmans sur Issa Forum Franais 0 05 Oct 2007 03:45 PM

- - -

Powered by vBulletin, Copyright 2000 - 2017, Jelsoft Enterprises Ltd
Salafi Tasfia & Tarbia Forums 2007-2013