Left Nav Right Nav

Left Container Right Container
 

  Forum Franais

 
  #1  
27 Nov 2015, 06:22 PM
 
: Jun 2014
:
: 380
La justice, sa vrit et son importance... Par le vertueux Cheikh 'Abd El Ghani Aoussat

...
La justice
Sa vrit et son importance


Par son Eminence, le cheikh
'Abd El Ghani Ibn El Hassane Aoussat

-Qu'Allh le prserve

Traduit de larabe par
Abou Fahma 'Abd Ar-Rahmn Ayad

Nouvelle dition lectronique, novembre 2015, relue et corrige



Au Nom dAllh, Le Tout-Misricordieux, Le Trs-Misricordieux


La Louange est Allh, Le Juste, LEvident. Et que la Prire et le Salut soient sur Son Messager, le plus juste dentre toutes les cratures ; et sur sa famille et ses compagnons; les fiables, les justes qui ont gouvern avec la vrit avec laquelle ils taient quitables, de mme que sur tous ceux qui suivent la conduite du Prophte , qui s'appliquent observer sa Sounna et font de la justice leur moralit dans la vie et dans la religion
.
Cela dit, certes, la justice est le systme de toute chose, la consistance de toute affaire et la balance de tout jugement (ou gouvernance). Cest sur la justice quont exist la terre et les cieux. Cest elle quont instaure les Lgislations (charias) et les Messages. Par la justice, Allh a fait descendre Ses Livres, et envoy Ses Messagers, et Il a ordonn Ses serviteurs den faire preuve. ((Certes, Allh commande lquit, la bienfaisance et lassistance aux proches)) An-Nehl (Les Abeilles), v. 90. Et Il a dit galement -Trs-Haut soit-Il- ((Nous avons effectivement envoy nos Messagers avec des preuves videntes, et fait descendre avec eux le Livre et la balance, afin que les gens tablissent la justice)) El Hadd (Le Fer), v. 25.

Ainsi, Allh na jamais fait descendre un Livre sans quil n'y fait mention de suivre la justice. De mme, Il na jamais envoy un Messager sans quil n'ordonne la justice sa communaut, de faon obligatoire. De plus, Allh -quIl soit Trs-Haut- a intim et incit suivre la justice dans plusieurs versets du Livre. La religion tant dresse sur elle, le bas monde sera en bon tat grce son observance.

De ce fait, la justice est la base de la Lgislation des jugements religieux. Elle est le pilier de leurs vises, l'tablissement de toutes les affaires et oprations, et le socle de toutes les positions et engagements prendre, tout autant les droits que les obligations.

La justice concerne aussi toutes les situations et garantit les meilleures consquences. Cela parce que lorganisation de la vie entire dpend du niveau de justice que les gens ralisent. Dans ce sens, le cheikh de lislam ibn Teymiyya a dit : Les affaires des gens seront dans une bonne situation dans le bas monde grce la justice. Cela parce que la justice est le systme de toute chose. Quand lordre du bas monde est tabli sur la justice, celui-ci mme demeurera dans un bon tat. Cela mme si les gens sont tels n'avoir aucune part dans lau-del1 . Et quand le monde n'est pas tabli sur la justice, il ne sera pas dans un bon tat, cela mme si les gens ont une foi par laquelle ils seront rcompenss dans lau-del 2 .

Et puisque la Nation mouhammadienne est la dernire et le sceau des nations, Allh -Trs-Haut soit-Il- a fait qu'elle soit un tmoin tous les gens, et qu'elles se charge religieusement de toutes les communauts. Elle leur transmet la religion dAllh, et tmoigne soit de leur justice et de leur foi, soit de leur injustice et de leur tyrannie. Allh -qu'Il soit Trs-Haut- a dit ((Et ainsi Nous avons fait de vous une Nations de justes pour que vous soyez tmoins aux gens)) El Baqara (La Vache), v. 143.

La justice est constamment prsente dans l'ensemble de la Nation musulmane. Dans sa prdication est son Message, elle est gnrale, complte et considrable. Cela parce quAllh ne sest en fait pas suffit dobliger la justice cette Nation, mais Il a voulu quelle en fasse un de ses caractres par lequel elle se distingue de toutes les communauts. La justice est ainsi prsente en son sein, dans son for intrieur et dans sa conduite. Elle la dirige dans sa prdication et dans sa marche, sans en faire de compromission un proche pour sa proximit, et sans nuire un ennemi cause de son inimiti.

Allh -quIl soit Trs-Haut- a dit ((O les croyants ! Observez strictement la justice et soyez des tmoins (vridiques) comme Allh lordonne, ft-ce contre vous-mmes, contre vos pres et mres ou vos proches parents. Quil sagisse dun riche ou dun besogneux, Allh a priorit sur eux deux (et il est plus connaisseur de leur intrt que vous). Ne suivez donc pas les passions, afin de ne pas dvier de la justice. Si vous portez un faux tmoignage ou si vous le refusez [sachez qu] Allh est parfaitement connaisseur de ce que vous faites)) An-Nic (Les Femmes), v. 135.

Et Il a dit galement -Trs-Haut soit-Il- ((O les croyants ! Soyez stricts (dans vos devoirs) envers Allh et (soyez) des tmoins quitables. Et que la haine pour un peuple ne vous incite pas tre injustes. Pratiquez lquit : cela est plus proche de la pit. Et craignez Allh. Car Allh est certes parfaitement connaisseur de ce que vous faites))El Mida (La Table Servie), v. 8.

Ibn Djarr -quAllh lui fasse misricorde- a dit : Il signifie par-l -que Sa Gloire soit sanctifie- : O vous qui avez cru en Allh et Son Messager Mouhammed , quil soit de vos moralits et de vos caractres le fait dagir, pour Allh, en tmoins justes tant envers vos allis et vos ennemis. Et ne soyez pas outranciers dans vos jugements et vos actes. Car cela vous amnera dpasser Mes limites que Je vous ai fixes envers vos ennemis, cause de leur inimiti. Et ne ngligez pas Mes jugements et Mes limites que Je vous ai traces envers vos allis en vue de leur alliance avec vous. Mais arrtez-vous Ma limite envers les deux. Et pratiquez-en mon commandement 3 .

La justice est donc ancre dans cette Nation. Elle est fixe dans sa vie. Elle y est constante et englobe toutes ses situations. Car cette communaut se charge de la justice, et se fait diriger par elle. Elle ne sattarde pas la pratiquer, mme si cela serait susceptible de contrarier les motions ((Et que la haine pour un peuple ne vous incite pas tre injustes. Pratiquez lquit : cela est plus proche de la pit. )) El Mida (La Table Servie), v. 8.

Aussi, cette Nation garde et prennise lobligation de la justice et l'aime, mme si cela s'opposerait toutes les motions damour et de proximit. Qu'elles soient celles lies par la cause ou par la relation filiale.

Allh -Trs-Haut- soit-Il- a dit ((O les croyants ! Observez strictement la justice et soyez des tmoins (vridiques) comme Allh lordonne, ft-ce contre vous-mmes, contre vos pres et mres ou vos proches parents.)) An-Nic (Les Femmes), v. 135.

De plus, aucune nation na connu la justice de cette manire aussi limpide, et ne sest charge de la raliser avec ce caractre global, pur et vridique, si ce nest la Nation mouhammadienne. Celle-ci mme qu'Allh a conue telle une lumire pour les gens. Elle est trs certainement la meilleure communaut surgie au monde. Allh -Le Trs-Haut- a dit ((Vous tes la meilleure Nation quon ait fait surgir pour les hommes. Vous ordonnez le convenable, et interdisez le mal et croyez en Allh)) l Imrn (La famille dImran), v. 110.

En outre, dans la vie de cette Nation, la justice nest pas un simple caractre par lequel elle se vante, ni un emblme avec lequel elle se montre ostentatoirement parmi les autres nations, sans rellement la pratiquer et l'exercer. Bien au contraire, cen est une ralit quelle a vcue et laquelle elle s'est applique avec vracit. C'est pourquoi Allh a fait delle un tmoin et une preuve sur lhumanit.

Allh -Trs-Haut soit-Il- a dit ((Et ainsi Nous avons fait de vous une Nation de justes pour que vous soyez tmoins aux gens, comme le Messager sera tmoin vous)) El Baqara (La Vache), v. 143.

Ibn Kathr -quAllh lui fasse misricorde- a dit : Le tmoignage de la Nation de Mouhammed toutes les autres communauts, le jour de la Rsurrection, est une preuve de sa justice et de son honneur 4 .

La justice est donc un principe extrmement important. C'est une norme efficace dans toutes les affaires particulires et gnrales. Cest pour cela quil nous a t ordonn de la raliser et de lobserver, dans les paroles et dans les uvres, aussi bien celles faisant part de la croyance que celles faisant part de l'adoration, qu'elles soient concrtes ou abstraites, individuelles ou communautaire.

A titre d'exemple, parmi les contextes o la justice est prescrite toute personne responsable de ses actes, l'on trouve les suivants :

- La justice concernant le droit dAllh -Trs-Haut soit-Il- : Ceci en Ladorant Seul sans aucun associ, en lui obissant sans Lui dsobir, et en Le remerciant sans Le renier. Ibn Teymiyya -quAllh lui fasse misricorde- a dit : Le fondement de la justice est la justice concernant le droit dAllh -quIl soit Trs-Haut-, qui est de Lui vouer une adoration Lui Seul, sans associ. Car le chirk (association, polythisme)5 est une injustice immense, tel que Louqmn a dit son fils ((O mon fils, ne donne pas dassoci Allh, car lassociation [Allh] est vraiment une injustice norme )) Louqmn, v. 13 6 .

- Et dans ladoration aussi, la justice est requise. Ceci se concrtise en sarrtant la limite instaure par Allh, et en la ralisant suivant la manire lgifre. Cela se traduit concrtement en ne faisant, dans les adorations, que ce qui est rapport dans la Sounna, sans exagration ni ngligence. Ibn Teymiyya -quAllh lui fasse misricorde- a dit : La charia a instaur la justice dans toute chose. Lexagration dans les adorations est une outrance interdite par le Lgislateur [Allh Tout-Puissant], qui a ordonn la sobrit dans les adorations () La justice dans les adorations est une parmi les plus grandes vises de la charia 7 .

- Et concernant aussi celui qui juge entre les gens; il doit se parer de justice. Celle-ci se manifestera dans son jugement en la recherchant. Allh -Trs-Haut soit-Il- a dit ((Certes, Allh vous ordonne de render les depts leurs ayants-droit, et quand vous jugez entre des gens, de juger avec quit)) An-Nic (Les Femmes), v. 58. Ainsi lordre de pratiquer la justice dans les jugements englobe plusieurs domaines de la religion. Ces derniers sont relis lappel Allh, la gouvernance, lorientation et lenseignement, que ce soit dans les petites ou grandes affaires. Mme celui qui juge entre les enfants concernant lcriture, les compagnons -quAllh les agre- le considraient parmi les juges.

- Parmi galement les domaines dont la justice est intime, il y a celui du sang, des biens et de lhonneur. Cela parce que la justice dans ces domaines est la balance qui pse avec vrit, dont la pratique est une preuve de vridicit. Ceci en faisant face au transgresseur par le mme acte que le sien, et sa rtribution est du mme type que son agissement.

Ibn Teymiyya -quAllh lui fasse misricorde- a dit : Dans la charia, laffaire du monde est base sur la justice concernant les sangs, les biens, les sexes, la gnalogie et lhonneur. Cest pour cela que la Sounna a instaur le talion? et de faire face au transgresseur en agissant avec lui par le mme acte que ce quil a fait 8 ; Il y a des attitudes et des transgressions qui mritent une rtribution dure et droite. Et il y en a dautres qui astreignent la douceur et favorisent la facilit. Au fait, il en rsulte que la parfaite charia a instaur la douceur dans son contexte et la duret dans son contexte. Ainsi il nest pas permis au musulman dignorer cela. Il nest aussi pas permis de mettre la douceur la place de la duret ni de mettre la duret la place de la douceur; et il ne convient pas d'attribuer la charia qu'elle a instaur seulement la douceur, ou qu'elle a seulement instaur la duret. Elle est plutt une charia sage, parfaite et bonne pour toute poque et dans tout endroit. Et elle est mme de rformer toute la Nation. Et cest pour cela quelle a lgifr les deux choses [en mme temps, la duret et la douceur], et qu'elle est qualifie de justice, de sagesse et de tolrance 9.

Par ailleurs, pour que lhomme ne tombe pas dans linjustice et la calomnie, dans la transgression et lagression, alors quil tche tout au contraire de rechercher la justice et la bienfaisance, sa science et son discernement doivent alors avoir la justice pour miroir. Et celui qui a du savoir, le pratiquera suivant la justice avec sa vrit et son caractre. Tandis que lignorant, on ne pourrait imaginer quil soit juste dans une affaire religieuse quil ignore. Car la justice doit tre prcde par la connaissance. Or celui qui ne connat pas, il ne peut savoir quest ce que la justice. Et les gens parmi les juges et autres sont de trois catgories : le savant juste, lignorant, et linjuste.

La justice est donc requise de manire obligatoire, dans ce quon aime et ce quon dteste. Le fait de la dlaisser est une injustice. Elle est obligatoire au moment de la colre et de la satisfaction; dans ce qui motive et ce qui dmotive; en secret et en public; avec le riche et le pauvre; avec le fort et le faible; avec lami et lennemi et avec le prochain et ltranger. Allh -quIl soit Trs-Haut- a dit ((O les croyants ! Soyez stricts (dans vos devoirs) envers Allh et (soyez) des tmoins quitables. Et que la haine pour un peuple ne vous incite pas tre injustes. Pratiquez lquit : cela est plus proche de la pit.)) El Mida (La Table Servie), v. 8.

Et il fait partie de lamour parfait dAllh et de Son Messager pour la justice, de l'avoir ordonne lhomme dans tout ce qui le concerne, mme dans ses affaires prives et personnelle. Ainsi, Il lui a par exemple dconseill de se raser la moiti de la tte et de laisser lautre moiti non rase. Car ceci est une injustice faite la tte! 10 Aussi le fait de lui avoir dconseill de sasseoir dans une place o la moiti serait ensoleille et lautre moiti ne le sera pas 11. Cela tant en effet une injustice contre le corps. Et enfin le cas de marcher en ayant un pied chauss et un autre dchauss. Car soit il se chausse des deux pieds soit il laisse tous deux nus 12.

Ce sont donc des propos concis concernant la justice, sa vrit et son importance, par rapport aux paroles et aux actes, et en faisant notamment rfrence certains contextes o l'on doit faire preuve de justice. Nous les avons mentionns de faon seulement illustrative, sans prtendre aucune exclusivit.

Nous prions Allh de nous accorder la justice dans les paroles et les uvres et dans toutes les situations, mn!


Articles connexes, du mme auteur:
Les qualits suprmes de la communaut musulmane
Le suivi des pieux prdcesseurs
Disponibles sur www.aoussat.com
.......................
NDT. Le cas des mcrants par exemple.
2Medjmo el fatwa, vol. 28, p.146.
3Djmiel Bayn, vol. 10, p. 95.
4An-Nihya fi el malhim wa el fitn, vol. 2, p.9.
5NDT. Lire ce sujet notre article La lumire de l'islam, et les tnbres de la mcrance et de l'association , disponible sur http://kabyliesounna.com/?p=103
6El Djawb As-Sahh, vol. 1, p. 106.
7Medjmo el fatwa, vol. 2, pp. 249-250.
8Madjmo el fatwa , vol. 18, p. 167.
9 Fatwa Ibn Bz, vol.3, p.204.
10 Tel quil est cit dans le hadith d'ibn Oumar -quAllh lagre-, que le Prophte a dconseill de se coiffer de la coiffure du Qaz. Hadith rapport par el Boukhr (5921) et Mouslim (2120), et cette version est celle d'el Boukhr.
11Daprs Abou Houreyra -quAllh lagre-, Abou el Qcim a dit : Si lun de vous se trouve dans une place ensoleille, et qu'ensuite lombre se retire et se retrouvera moiti ensoleill et moiti dans lombre, quil se lve donc! . Rapport par Abou Dwoud (4821), voir Sahh el Djmi , (748).
12Daprs Abou Houreyra -quAllh lagre-, le Messager dAllh a dit : Que lun de vous ne marche en tant chauss d'un seul pied! Qu'il se chausse des deux pieds, ou qu'il se les dchausse tous les deux!. Rapport par el Boukhri (5855) et Mouslim (2097).
Ndt. : Cet article dans sa langue source, en arabe, a t publi, pour la premire fois, dans la revue islamique el Islh.


; 06 Nov 2017 09:40 AM

« | »



- - -

Powered by vBulletin, Copyright 2000 - 2017, Jelsoft Enterprises Ltd
Salafi Tasfia & Tarbia Forums 2007-2013