Left Nav Right Nav

Left Container Right Container
 

  Forum Franais

 
  #1  
27 May 2018, 05:31 PM
 
: n/a
La prservation du temps durant Ramadan

L
a prservation du temps durant le mois de Ramadan
Par son Eminence le Cheikh:
cEbd Er-Razzq El-Badr
-QuAllh le Prserve-
Traduit de larabe :
Abo Mohammad Az-Zww



Certes, la vie de ltre humain nest rellement que lintgralit du temps quil passe
dans lici-bas. Et ce temps-l avanant aussi vite que les nuages, dtermine son sort dans lau-del ; o il termine dans le dlice ternel o il sternise dans le chtiment douloureux de lEnfer. Et il suffit de considrer (pour comprendre cette ralit), la rapidit avec laquelle, -lalternance des nuits et des jours-, font courter les vies et les font rapprocher de la mort. En effet, ces deux cadres temporels (le jour et la nuit) staient autrefois alternes, sur des peuples tels : celui de Nouh, ceu de cEd et de Themoud ou de nombreuses gnrations intermdiaires, et aprs une vie acheve, ils retournent vers leur Seigneur, pour retrouver leurs uvres. Et quen est-il de ces deux cadres temporels (le jour et la nuit)? Ils se renouvellent et salternent toujours sur les nations apparues aprs ces peuples. Allh -Trs-Haut Soit-Il- dit : Et c'est Lui qui a assign une alternance la nuit et au jour pour quiconque veut y rflchir ou montrer sa reconnaissance. [El Forqn (Le Discernement), v. 62].
Il incombe au musulman pendant le mois du Ramadan bni ; cette saison grandiose o le temps est prcieux, de tirer profit de lalternance des jours et des nuits. Car, combien sont les mois de Ramadan que nous avions attendus avec tant dimpatience et qui sont arrivs effectivement, mais qui sont achevs et partis vite ? A vrai dire, les jours et les nuits rendent vtustes tout ce qui est neuf ; ils font rapprocher tout ce qui est loin, font abrger les vies, font vieillir le jeune et font dgrader les vieux. Tout cela, nous rappelle la fin de lici-bas et larrive de lau-del. A ce sujet dira le calife Ali Ibn Ab Tlib : La vie de lici-bas part, celle de lau-del arrive et chacune a des fils.Soyez-en du nombre de ceux de lau-del et ne soyez jamais de ceux de lici-bas. Car, la premire est rserve aux uvres et non aux rcompenses, la seconde est rserve aux rcompenses et jamais aux uvres.. En outre, Omar Ibn cEbd El cEzz qu-Allh lui fasse misricorde- dit: La vie de lici-bas nest gure votre demeure ternelle. Allh a fait quelle soit phmre et a fait que ses habitants sont itinrants. En effet, combien sont les demeures les plus consistantes, mais qui ne sattarderont pas seffondre ? Combien sont les rsidents heureux dans leurs maisons, mais qui, dans quelques temps, quitteront cette vie ? Alors, sortez-y qu-Allh vous fasse misricorde- en vous munissant de bonnes provisions. Optez pour une bonne destination avec la pit comme provision.
En effet, ds les premiers instants aprs sa naissance, ltre humain commence consommer sans cesse le temps qui lui est imparti dans lici-bas. El-Hassane El-Basri qualifie le temps en disant : Des journes runies : chaque fois quun jour passe, cest une partie de ltre humain qui sen va. La journe anantit le mois, le mois anantit lanne et lanne anantit la vie. Ainsi, chaque instant qui passe, fait rapprocher ltre humain de sa mort. De plus, Ibn Messcoud qu-Allh lagr- a dit : Rien ne mest regrettable comme une journe qui sen va sans que mes bonnes uvres naugmentent . Cela, en raison de sa volont vive prserver son temps. El Hassane El Basr ajoute : Jai connu des gens qui svertuaient prserver leur temps de la mme manire que vous vous vertuer prserver votre argent et vos dinars..
De ce fait, quiconque qui termine sa journe sans quil naccomplisse de bonnes uvres, dobligations religieuses, de prouesses, dloges, dactes de bienfaisance, dacquisition de savoir, sa journe est alors perdue, et il aura en consquence, mal agit vis--vis delle et de sa propre personne.
Sans aucun doute, les jours et les nuits sont la vraie fortune de ltre humain dans sa vie. Son bnfice sera le Paradis et son dficit lEnfer. Ses annes sont tel un arbre, ses branches tels des mois, ses rameaux telles des journes, ses heures telles des feuilles et les souffles (de ltre humain) sont ses fruits. Et celui dont les souffles sont pousss dans lobissance dAllh, son fruit sera certes, bon et bni et inversement, celui dont les souffles sont pousss dans la dsobissance dAllh, son fruit sera indubitablement, mauvais et fade.
En effet, un nombre important de hadiths montrent que le Prophte -Prires et Salut dAllh sur lui- met laccent sur limportance du temps et la ncessit de le prserver et ne jamais le perdre et que lhomme en sera questionn le jour du jugement dernier. Ibn cAbbes qu-Allh lagr ainsi que son pre- rapporte que le Prophte -Prires et Salut dAllh sur lui- a dit : Profite de cinq (choses) avant cinq autres : de ta jeunesse avant ta vieillesse, de ta sant avant ton malaise, de ton aisance avant ta pauvret, de ton occupation et de ta vie avant ta mort. De mme, Abou Barza El Eslam qu-Allh lagr- a rapport que le Prophte -Prires et Salut dAllh sur lui- a dit[COLOR="rgb(46, 139, 87)"] : Le jour du jugement dernier, personne nentrera au Paradis, ni lEnfer, avant quil ne soit questionn sur son temps, o la-t-il consomm, sur son argent do lui provenait-il et o la-t-il dpens, et sur son corps, pour quelles fins la-t-il fait dtrior. [/COLOR]En outre, il a t rapport dans le Sahih que le Prophte -Prires et Salut dAllh sur lui- a dit : Beaucoup de gens sont infortuns quant deux grces : la sant et le temp .
Profitons alors de ce mois bni et de cette saison grandiose, en y accomplissant les bonnes ouvres et en y retournant vers Allh. Faisant de mme durant toute notre vie avant que ne survienne la mort. De mme, les bien-portants auxquels Allh a pargn les maladies et les malaises doivent en profiter avant quils ne soient malades et leurs activits soient affectes et affaiblies. De mme, ceux qui, par la grce dAllh, disposent dun temps libre et dune vacance doivent en profiter, avant quils ne soient engags dans diffrentes proccupations et pris par divers empchements. Les jeunes eux aussi, doivent profiter de leur jeunesse et de leur nergie (dans laccomplissement de diffrents actes de dvotion) avant que vieillesse et faiblesse ne surviennent entranant ainsi, fragilit, maladies et handicapes. Il en est de mme pour les personnes aises, ceux pour qui Allh, par sa grce, a multipli les biens, qui ne sont en ralit que des dcombres de cette vie phmre. Ils doivent ainsi, se servir de leurs fortunes (dans le bon sens) avant quils ne sappauvrissent et nen dpensent dans diffrents besoins. Ces gens doivent profiter de ce mois grandiose, pour multiplier les bonnes uvres qui les rapprochent dAllh et les exposent aux manations provenant de Lui, Sa bndiction et Sa misricorde. En se repentant sincrement vers Allh, en multipliant les bonnes uvres et en sabstenant de commettre des actes ignobles et prohibs. Dans ce sens, Ibn Radjeb qu-Allh lui Fasse misricorde- dit : Allh a fait que chacune de ces saisons vertueuses, soit une occasion particulire qui rapproche lhomme de Lui et expose aux manations provenant de Lui, celui quIl veut -par Sa grce et Sa misricorde. Le joyeux sera alors, celui qui profite de ces saisons (heures, jours et annes), et saisit ses occasions de culte pour se rapprocher dAllh, esprant atteindre Ses manations qui constitueront son bonheur et lui pargneront lEnfer et ses flammes.
Toutefois, celui qui perd son temps durant cette saison grandiose et ce mois bni et nexploite pas sa sant dans laccomplissement des actes dobissance, quand est-ce-que se redresserait-il et en tirer profit ? Ibn El Djewz a dit : La personne la plus envie est celle qui profite de son temps et de sa sant dans lobissance dAllh. Et la personne la plus malheureuse est celle qui en profite dans laccomplissement dactes quAllh a prohib. Ceci, car la vacance sera succde dune occupation et la sant des maladies.
Et on rapporte que certains pieux prdcesseurs disaient : La perte du temps est un signe de haine . De mme Ibn El Qayyim dit : La perte du temps est plus regrettable que la mort. Car la perte de temps nous loigne dAllh et nous dtache de lau-del, alors que la mort nous spare de la vue et des siens.
Il incombe au musulman alors, de ne jamais se fier cette vie (o tout est phmre) ; le bien-portant y tombe malade, le neuf sy dgrade, le jeune y vieillit, les dlices sy puisent ; et de surcrot, il se rapproche sans cesse de lau-del.
Les dlais diminuent, les uvres sont rserves (auprs dAllh) et la mort survient limproviste. Celui qui sme le bien, rcoltera ses rtributions, et celui qui sme le mal, rcoltera des regrets et des remords. Et chacun rcoltera ce quil sme.

; Allh, fait que nos uvres, notre temps et nos ges soient bnis. Guide-nous dans tous nos actes et guide-nous pour quon profite de notre temps dans laccomplissement de bonnes uvres. Allh, fais-nous aimer laccomplissement du bien et har le laccomplissement du mal et fais que nous soyons
du nombre de ceux qui jeunent pour atteindre Ton agrment et Ton paradis.

Source : http://al-badr.net/detail/mf10y8cpAS


; 27 May 2018 09:28 PM

« | »



- - -

Powered by vBulletin, Copyright 2000 - 2017, Jelsoft Enterprises Ltd
Salafi Tasfia & Tarbia Forums 2007-2013