Left Nav Right Nav

Left Container Right Container
 

  Forum Franais

 
  #1  
25 Oct 2007, 09:08 PM
 
: Oct 2007
: 118
Les violences conjugales

As Salamu Alaykoum Wa rahmatullahi Wa barakatouh



Les violences conjugales




Une enqute mene sur deux annes (2003 et 2004) pour le compte du ministre de la Cohsion sociale et publie le 23 novembre montre quen France, une femme meurt de violences conjugales tous les quatre jours 10% des femmes se dclarent victimes de violences conjugales : cela va des insultes au meurtre en passant par les violences physiques et le viol. Dans lensemble des pays de lUE, 1 femme sur 5 au moins subit au cours de sa vie des violences infliges par son mari ou par son compagnon. Pour les femmes de 14 45 ans, la violence familiale est la premire cause de mortalit. En Allemagne, 14,5% des femmes ont subi des violences sexuelles par des membres de la famille. 3 femmes sont assassines tous les quatre jours par les hommes avec lesquels elles vivaient : soit prs de 300 par an. En Norvge 10 000 femmes reoivent des soins pour dommages corporels engendrs par la violence conjugale. En Finlande : 22% des femmes qui vivent en couple disent avoir t victimes de violences physiques ou sexuelles. En Grande-Bretagne, les femmes battues reprsentent prs d1/4 de la totalit des femmes. En Belgique : Une femme sur 5 est victime de violence domestique



Mme si ces chiffres font lobjet dun dbat, notamment parce les enqutes sont souvent commandites par des lobbies fministes, ils montrent nanmoins une chose : la France et lOccident en gnral nont aucune leon donner aux musulmans. On peut faire de grandes dclarations, prtendre que la condition de la femme y est enviable, que la femme est lgale de lhomme mais les chiffres et la ralit que nous vivons tmoignent du contraire. Bref, ce qui nous intresse ce nest pas de pointer les dfauts chez dautres et de se dire que cest partout pareil, mais avant tout de nous rectifier et dobir Allah le Seigneur de lunivers.


Nous recevons trop de mails (ce qui ne veut pas dire quil y en ait beaucoup, mais un seul est dj de trop) de surs qui se plaignent du comportement de leurs maris ou proches et parfois mme de subir des violences physiques. Souvent, le mari a deux visages : dehors cest le plus gentil des frres, le plus serviable, le plus attach la Sunna, et lorsquil rentre chez lui il se transforme en tyran, en tant mauvais, dur et violent avec sa famille. Shaykh Abd Al-Mlik Ramadan voque cette situation dans son prcieux livre Limportance du bon comportement :


cÂishah rapporte que le Prophte a dit : Le meilleur dentre vous est celui qui se comporte de la meilleure faon avec son pouse. Et je suis celui qui se comporte le mieux avec son pouse. (At-Tirmidh) Ce hadith a aussi t rapport en ces termes : Le croyant la foi la plus complte est celui dot des plus nobles caractres. Et les meilleurs dentre vous sont ceux qui se comportent de la meilleure faon envers leurs pouses. (At-Tirmidh)


Voil un hadith grandiose, dont beaucoup de gens ignorent limportance. En effet, tant donn que la femme est dune nature faible, cest par elle que lhomme est mis lpreuve. Ainsi, si la tyrannie et lorgueil font partie de ses caractres, cela apparatra dans loppression quil exercera. Or la pire des oppressions est celle pratique sur ceux qui sont sous notre autorit. Pire encore, quand un individu est peu clment, a des murs abjectes et une virilit mprisable, ces caractres se manifesteront dans sa relation avec les plus faibles. Or loppression des faibles est la mthode utilise par les faibles, car si leur moralit avait tait forte, leurs curs ne se seraient pas endurcis contre ceux qui mritent clmence.



Voil ce que lon peut dire concernant le sens gnral du mrite voqu dans le hadith. Quant son sens dtaill, Ash-Shawkn a dit dans Nayl Al-Awtr (6/360) : Ce hadith dcrit les personnes les plus mritoires et ayant atteint le plus haut degr de bien. Ces gens sont ceux qui se comportent de la meilleure manire avec leurs pouses. En effet, lpouse est la personne qui mrite le plus notre amabilit, notre bon comportement et notre bienfaisance. Elle est celle qui est le plus en droit de profiter des avantages quon lui accorde et de jouir de la protection quon lui offre. Si lhomme se comporte de la sorte avec son pouse, il est alors le meilleur des tres humains. Si en revanche il se comporte de faon contraire, il sera alors dans le mal, loppos du bien. Hlas, beaucoup de gens tombent dans ce pige : il arrive quun homme, lorsquil est en prsence de son pouse, ait le pire des comportements, se montre de la pire des avarices et soit le moins enclin au bien. Mais lorsquil rencontre des personnes trangres, il est tout coup dun naturel doux, son caractre est affable, son me gnreuse et il devient trs enclin au bien. Or il ne fait pas lombre dun doute quune personne de la sorte est prive de toute russite, et a dvi de la voie droite. QuAllah nous en protge. Fin de citation...



Ainsi, il est frquent de voir un homme se comporter de faon serviable et douce envers son collgue de travail, mais lorsquil rentre chez lui, il se mtamorphose en un tre avare, brutal et terrifiant ! Alors que la personne qui est le plus en droit de mriter sa douceur et son amabilit est son pouse. En effet, les proches doivent tre les premiers bnficiaires de la bienfaisance comme on le dit si bien. Ils sont aussi les plus en droit de profiter de sa clmence et de sa gestion sage des relations humaines. De mme, ils doivent tre les premiers profiter de sa patience, et cest lui de fermer les yeux sur leurs bvues, de traiter leurs erreurs avec sagesse et courtoisie, qui sont deux caractres dont il sait faire usage avec les autres.



Se forcer un temps est la porte de ce genre de personne. Elle est aussi la porte de certains pervers qui lorsquils dsirent pouser une femme sortent et cohabitent avec elle. Lhomme et la femme ne montrent alors de leur personnalit que les bons cts et cachent leurs dfauts. Lorsquils se marient officiellement, leur vritable nature apparat alors au grand jour. La plupart de ceux qui se sont maris selon ce procd occidental et tranger lislam basent leur union sur la tromperie et la supercherie. Cest la raison pour laquelle le taux de divorce est effroyablement lev chez eux.


Cest donc au domicile familial que lon dcouvre le vritable caractre dune personne. Cest au logis que lon dcouvre si elle est douce ou dure, gnreuse ou avare, pose ou htive. Comment se comporte-t-elle envers pre et mre ? La dsobissance aux parents est si rpandue de nos jours ! Comment se comporte-t-elle avec ses frres ? La rudesse est si rpandue de nos jours !



Tout ceci est d au fait que la vie en communaut expose au grand jour les caractres. Cest en mobservant chez moi que je me connais : quel est mon degr de patience avec mes enfants ? Quel est mon degr de patience avec mon pouse ? Comment est-ce que je supporte les responsabilits familiales ?



En outre, celui qui narrive pas diriger une famille, comment peut-il prtendre diriger une nation ? Cest bien l la subtile signification du propos prophtique : Le meilleur dentre vous est celui qui se comporte de la meilleure faon avec son pouse.



Lorsque les gens sont hors du domicile familial, ils se respectent les uns les autres, car le fait de ne pas se voir souvent dresse entre eux un rempart de respect et de considration. Ctoyer longuement une personne brise ce rempart. Lorsque ce rempart est bris, lindividu devient avec son ami plus franc quauparavant. Et plus il est franc, plus il est proche de la vrit et de la ralit.



Certaines personnes sont timides, ont une faible personnalit et supportent trs mal quon les ennuie. Elles vivent alors lcart de la socit. Les gens pensent que ces personnes sont pudiques, innocentes, nobles et discrtes, quelles ne connaissent pas la mdisance et ne sauraient tre injustes. Or lorsquelles sont chez elles et en prsence de leurs proches, elles sont trs violentes. Et rien ne les a empchs dapparatre selon leur vritable nature si ce nest leur faiblesse dans leur relation avec les personnes trangres. Et ce qui augmente leur violence et cultive chez elles la duret et lpret cest leur loignement des gens. Ce genre de personnes ne peut tre dmasqu que chez elles ou loccasion de tests , comme les voyages qui dvoilent en gnral la vritable nature des gens, ou comme lorsquil est question dargent que lme aime tant, ou enfin durant une relation de voisinage comme cit prcdemment


Ce livre, shaykh Abd Al-Mlik la crit comme un conseil pour ses frres et surs aprs avoir vu et subi le mauvais comportement des frres (notamment et surtout des frres de France), et une grande partie des appels que le shaykh reoit concerne des problmes de couple. Cest donc en toute sincrit et connaissance quil nous adresse ce conseil.


On voit bien que cest par faiblesse et lchet que ces hommes ne sen prennent quaux faibles. Et pire encore, le fait quils justifient cela par des arguments religieux ! car si Allah dit : Les hommes ont autorit sur les femmes, en raison des faveurs quAllah leur accorde, et aussi cause des dpenses quils font de leurs biens. Les femmes vertueuses obissent ( Allah), et prservent ce qui doit tre prserv (mme en labsence de leurs poux), avec laide dAllah. Et quant celles dont vous craignez la dsobissance, exhortez-les, (si elles persistent) ne dormez plus avec elles, (et si elles persistent) frappez-les. Si elles vous obissent, cessez vos rprimandes, car Allah est certes, Elev et Grand ! (An-Nis, v.34)


Cela ne veut pas dire quil doit senorgueillir devant elle, au contraire ce verset doit augmenter sa misricorde envers elle, car cest une faible femme entre ses mains. Il ne doit pas louer une femme devant elle, il ne doit pas lever la main sur elle surtout devant la famille. Il doit cacher les problmes quil y a entre lui et son pouse, et tout faire pour la prserver afin de ne pas briser son cur, car il la meurtrirait en dvoilant ses problmes ses proches. Et la chose la plus grave, la plus laide et la plus mauvaise est quil la frappe surtout en prsence de ses enfants, afin quils ne la mprisent pas et que son autorit sur eux ne diminue pas, de sorte quelle ne puisse plus duquer ses enfants convenablement. Souviens toi, lorsque tu lves la main sur ton pouse, quAllah est plus fort que toi, et si ta force te pousse tre injuste envers elle, souviens-toi du pouvoir dAllah sur toi.



Ab Mascd Al-Ansr rapporte : Jtais en train de frapper un de mes enfants lorsque jai entendu une voix derrire moi qui disait : Sache Ab Mascd quAllah a plus de pouvoir sur toi que tu nen as sur lui. Je me suis retourn et il sagissait du Messager dAllah . Je lui dis : Ô Messager dAllah, cest pour Allah que je le fais. Il dit : Et si tu ne lavais pas fait, le feu taurait brl ou touch. (Muslim) (Umm Salamah, Al-Intisr li Huquq Al-Mumint, p.75-76)

Ecoutons aussi ce que nous dit shaykh Flih ibn isml ce sujet :


Khawlah bint Thalabah dit : Jtais lpouse de Aws ibn Smit qui tait trs vieux et son comportement tait devenu mauvais. Il a vieilli et tait devenu irritable, tout de suite il snerve, il frappe, il dit de mauvaises choses. Elle dit cela propos dun homme trs g, et ce dernier peut tre excus, mais en vrit il y a beaucoup de jeunes qui font cela avec leurs pouses. Faites trs attention, car jentends trs souvent que des hommes ont lev la main sur leurs pouses, et cela est des plus trange !! Comment un homme, surtout sil est attach sa religion (Multazim) (peut-il faire cela) ! Pas plus tard quaujourdhui, une femme est venue se plaindre moi et pleurer, son mari la frappe, je lui dis : il est Multazim ? Elle me dit oui. Je lui dis : salafi ? Elle me dit oui. Il a frappe la poitrine, au ventre Si lon rflchit un peu : comment peut-il frapper cette femme ? Cela ne fait partie ni de la virilit, ni de masculinit, ni de la religion, ni du bon comportement. Cela nest accept ni par lentendement, ni par la raison, ni par la religion Mais ici Aws est un homme trs g, et les personnes trs gs ont des rgles qui leur sont spcifiques, comme on dit : il est devenu trs irritable et ne supporte rien, quant au jeune, le fait quil ne supporte pas (ce qui peut se passer dans le couple) est une erreur et un dfaut, je demande Allah quIl nous accorde tous de nous dbarrasser (de ce mauvais comportement). (Ndt : plus loin dans le hadith Khawlah prcise que lorsque Aws voulait la toucher, elle le dominait comme la femme domine le vieillard, il ne pouvait donc pas la frapper.)


Pour ecouter le shaykh cliquez ici insha'Allah - > http://www.salafs.com/sons/frapper_1.mp3


Question : Frapper ne fait pas partie de lentendement ou de la virilit, mais il est dit dans le verset frappez-les , que signifie donc ce verset ? Et frapper faut-il partie de la religion ou non ?


Rponse : Daccord ! Quel est le verset dans lequel Allah nous dit de frapper ? [ Et quant celles dont vous craignez la dsobissance, exhortez-les, (si elles persistent) ne dormez plus avec elles, (et si elles persistent) frappez-les. Si elles vous obissent, cessez vos rprimandes, car Allah est certes, Elev et Grand ! ] Premirement : exhortez-les ! Tu as oubli cela ? Tu dois dabord exhorter, et comment cela doit-il se faire avec ton pouse ? Avec force et barbarie ? Non, avec douceur et affection, car le mariage est une misricorde dAllah et un lien daffection. Allah a permis et lgifr le mariage pour faire natre laffection et lamour entre lpoux et son pouse. Noublie pas ce verset, lis-le depuis le dbut : Exhortez-les , ensuite qua-t-Il dit ? (si elles persistent) ne dormez plus avec elles, (et si elles persistent) frappez-les. Tu dois donc exhorter longuement et lui dire aussi que si elle ne fait pas ceci, tu feras cela, mais lexhortation se fait avec affection. Ensuite, si vraiment tu es un homme, tu ne dors plus avec elle. Quant au fait de la frapper et ensuite de lappeler au lit, cela nest pas juste. Ecarte-toi delle plusieurs jours, mais bien sr cela doit se faire la maison, pour montrer ta dsapprobation, car la femme va chercher celui qui sera affectueux avec elle, et si elle voit que tu tcartes delle, elle se dira : cet homme est trs fort , ainsi elle reviendra de sa dsobissance et vers lui.



(Mais ensuite si vraiment cela ne marche pas), frappe-la ! Mais que veut dire frapper ? Quel est le coup que la Lgislation ta permis de porter cette pouse et faible femme ? La boxe ? bien sr que non ! Avec un bton ? bien sr que non ! Avec une barre de fer ? Par Allah bien sr que non ! Jamais ! Par Allah une femme est venue me voir alors que son mari lui avait cass des dents ! Cette pauvre femme est rentre chez elle et son mari la frappe. Par Allah cela nest pas juste. Le coup doit tre port comme il est expliqu dans certaines transmissions de hadiths avec un siwak (petit bton darak) ou ce qui y ressemble, et si tu frappes des millions de fois avec il ne fera jamais aucun mal (ne laisse pas de trace), et la CONDITION pour porter un coup est que celui-ci ne cause aucun mal (et il est faux de traduire cela seulement par : ne laisse pas de trace). Si tu frappes (et il est plus juste en franais de dire taper car il ny a aucune violence en cela) il ne faut pas que cela fasse mal et laisse une trace. Celui qui frappe violemment son pouse, si lon revient plus tard, une heure ou un jour, on voit une trace bleue, alors que la condition pour celui qui tape est que cela ne cause aucun tort et ne laisse aucune trace.



Ô toi le shaykh ! Ô toi lhomme ! Ô toi qui a lautorit ! Il y a des conditions pour pouvoir taper, et il ne faut pas que cela cause du tort et laisse une trace sur cette pouse. Et si aprs cela, la tape na eu aucun effet, il faut briser (la cte) (comme il est dit dans le hadith : la femme a t cre dune cte (dAdam). et la briser signifie la divorcer. Mais vouloir (redresser cette cte) par la force, cela nest pas possible, car elle est cre de la cte la plus haute (la plus courbe), jouis donc delle sur la nature sur laquelle elle a t cre. Mais vouloir la contraindre ( te suivre) en toute chose, par Allah ce nest pas possible. Regarde lhomme qui test le plus proche dans sa manire de penser, dans ses ides, dans la voie quil suit, divergez-vous sur certains points ou non ? Comment veux-tu tre daccord avec elle 100% alors quelle a ses ides et que tu as les tiennes, elle a son ducation, des spcificits, ses sentiments, il nest pas possible que vous soyez daccord en toute chose. Alors jouis delle sur les choses sur lesquelles vous tes daccord, mais aussi sur vos points de dsaccord, prserve la Loi dAllah et le jugement dAllah, et craignez Allah ! Craignez Allah dans le comportement que vous avez avec vos pouses.


Celui qui connat et comprend les Textes religieux voit que jamais lislam ne mprise la femme, ne la rabaisse et que jamais au grand jamais il nappelle tre violent envers elle ! Mditez sur ce hadith : Jbir ibn cAbdillah rapporte, le Prophte a dit dans son plerinage dadieu : Craignez Allah dans votre comportement envers les femmes, car elles sont comme des captives auprs de vous Votre droit sur elles est quelles ninvitent pas dans votre couche celui que vous dtestez, et si elles le font corrigez-les sans violence. Et leur droit sur vous est que vous soyez bon avec elles, les nourrissiez et les vtissiez de la meilleure manire. (Tafsr Al-Qurn Al-Adhm (2/350). De quoi parle le Prophte dans ce hadith ? Il parle de ladultre !! Allah Akbar ! Mme dans ce cas qui dchire leur cur du conjoint et peut lamener facilement aux pires folies, le Prophte de lislam nappelle pas la violence, au contraire il la blme et rappelle les droits de lpouse. Et ne se souviennent que les dous dintelligence.


Chacun a donc sa nature, son caractre, ses habitudes et il ne faut pas penser que parce que lon est croyant et que lon suit la mme voie tout se passera de la meilleure faon et quil ny aura jamais de msentente, cela nexiste pas ! Les prophte eux-mmes se sont disputs avec leurs pouses, regardez lexemple de Ayyb (Job), lorsquAllah dit : Et prends dans ta main une touffe de brindilles, puis frappe avec cela. Et ne viole pas ton serment. (Sd, v.44) Limam As-Sad dit dans son Tafsr propos de ce verset : Les exgtes ont dit que lors de sa maladie Ayyb sest mis en colre contre son pouse pour certaines raisons et il a jur que si Allah le gurissait, il la fouetterait cent fois. Et lorsquAllah la gurit, alors que sa femme tait pieuse et bonne avec lui, Allah lui fit misricorde elle et lui, Il lui a donc ordonn de la frapper une seule fois avec une touffe dherbe dans laquelle il y avait cent brindilles, respectant ainsi son serment.


Le prophte Muhammad sest lui aussi plusieurs fois disput avec ses pouses, certaines ont parfois lev la voix sur lui, il sest mme cart delles un mois complet, mais jamais il nes est arriv les frapper !! An-Nucmn ibn Bashr rapporte : Ab Bakr arriva la porte du Prophte et entendit cÂishah lever la voix sur le Prophte qui autorisa Abu Bakr entrer. Il entra et dit : Ô fille dUmm Rawmn en la saisissant lves-tu la voix sur le Messager dAllah (salallahu alayhi wasalam) ! Le Prophte sinterposa entre eux et lorsquAb Bakr sortit, le Prophte dit en cherchant contenter cÂishah : Ne vois-tu pas que je me suis interpos entre lhomme et toi c'est--dire Ab Bakr et cÂishah. Puis Ab Bakr revint et les trouva en train de rire, il dit alors : Ô Messager dAllah, associez-moi votre paix comme vous mavez associ votre guerre. (Ahmad)

Ce fut aussi le cas entre les Compagnons. Le Prophte se prsenta chez Ftimah et ne vit pas cAl, alors il demanda : O est ton cousin ? Elle dit : Nous nous sommes disputs, il tait en colre contre moi, il est sorti et na pas fait la sieste chez moi. Le Prophte dit un homme : Cherche o il se trouve. Lhomme revint et il lui dit : Ô Messager dAllah, il dort dans la mosque. Le Prophte vint lui alors quil tait allong par terre et quil stait recouvert de son izar si bien quil tait couvert de terre (en arabe turb). Le Prophte lessuyait et lui disait : Lve-toi Ab Turb ! Lve-toi Ab Turb ! (Muslim)

Cest cela le comportement des pieux, de ceux qui ont compris la parole du Prophte : Le meilleur dentre vous est celui qui a le meilleur comportement avec sa famille (en premier lieu lpouse), et je suis le meilleur dentre vous avec ma famille. Et les salafs nen arrivaient se mettre en colre que lorsque quun droit dAllah tait bafou, pas parce le mari est contrari ou quil manque du sel dans la soupe. Aishah rapporte que le prophte rentrait chez elle le matin et demandait : Y a-t-il quelque chose manger ? Sil ny a rien je jene. Et que ceux qui prtendent suivre la voie des salafs mditent sur cette parole de Hasan Al-Basr : Par Celui qui dtient mon me dans Sa Main ! Jai connu des gens qui nont jamais demand quon leur prpare manger, si on leur apportait quelque chose, ils mangeaient, sinon ils se taisaient, sans prter attention si cela tait chaud ou froid. (Al-Hilyah, 6/270).

Ô toi le lche ! Ô toi le faible qui bat ta femme et tes enfants ! Crains Allah et sache quAllah naime pas les injustes. Repens-toi Allah et demande pardon ceux avec qui tu as t injuste avant que ne vienne le jour o ni les biens ni les enfants ne seront daucune utilit. Et crains linvocation de lopprim car il ny a aucun voile entre elle et Allah. Et ne pense pas que demander pardon est une humiliation, au contraire cest l la grandeur dme et la noblesse. Jbir Ibn Awn rapporte quun homme a dit Jafar ibn Muhammad : Je me suis disput propos dune chose avec ma famille et je veux laisser cette chose, mais on me dit que la laisser est une humiliation. Jafar lui dit : Celui qui est humili est celui qui est injuste. (Al-Hilm/ 44)

Al-Hasan a dit : Le croyant est Halm (doux et patient) et il nest jamais dur et vulgaire. Si on est dur et vulgaire avec lui, il reste doux et patient et nest pas injuste. Et sil subit une injustice, il ne rompt pas les liens. Et si on rompt les liens avec lui, lui les maintient et nest pas avare.

Ayyb As-Sakhtiyni a dit : lhomme natteint pas la noblesse jusqu possder deux qualits : Se passer de ce que possde les gens et pardonner ce qui peut venir deux. (Rawdhah Al-Uqal/168)

Sil en est ainsi pour ltranger, le frre en religion, alors que dire de celle qui est lpouse, la compagne, la confidente, la mre de ses enfants

Et parmi Ses signes : Il a cr de vous, pour vous, des pouses pour que vous viviez en tranquillit avec elles et Il a mis entre vous de laffection et de la bont. Il y a en cela des preuves pour des gens qui rflchissent. (Ar-Rm : 21)

Wallahu alam

Traduit par les Salafis de lEst

Sources : http://www.salafs.com/modules/news/a...?storyid=10111

Waasalamu alaykoum wa rahmatullahi wa barakatouh !
__________________

*Sαwdα υммυ Safiyya*


http://www.darwa.com/forum/showthread.php?t=18765
~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~ ~~

  #2  
25 Oct 2007, 09:27 PM
 
: Sep 2007
:
: 1,623
   MSN        Skype

جزاك الله خيراً
وبارك الله لك ونفع بك
ووفقنا الله وإياكم لما يحبه ويرضاه
  #3  
27 Oct 2007, 09:29 AM
 
: Oct 2007
: 125



  #4  
30 Oct 2007, 08:11 PM
 
: Oct 2007
: 118
assalam alykom

wa fikom baraka allah
amine ma soeur oum anes

« | »



- - -

Powered by vBulletin, Copyright 2000 - 2017, Jelsoft Enterprises Ltd
Salafi Tasfia & Tarbia Forums 2007-2013